Archives par mot-clé : Motos Américaines

ACE SPORT 1925, la nouvelle Henderson

Le Musée Baster arbore fièrement une ACE Sport de 1925, un monstrueux quatre cylindres de 1300 cmc !!!

Vous connaissez très certainement les motos américaines Henderson, sinon voici un lien pour vous mettre dans le bain:

https://lexplorateuramoto.com/tag/henderson/

La marque Henderson est à l’origine fondée en 1911 par les frères Henderson: William (ingénieur) et Thomas.

La Première Guerre Mondiale venant troubler les affaires de leur entreprise, Henderson fusionne avec Excelsior Motor Manufacturing & Supply Company en 1917.

Suite à des divergences d’opinions au sein de la nouvelle entreprise, William Henderson dépose sa démission en 1919 et fonde la Ace Motor Corporation dont l’usine se situera à Philadelphie.

Les premières motos sortent de l’usine en 1920 et ressemble très fortement aux Henderson qu’il a créées auparavant.

Elles ne sont pourtant pas des copies puisque les brevets des motos qu’ils a construites ne lui appartiennent plus.

Malheureusement, il se fait percuter par une automobile, le 11 décembre 1922, en essayant la toute nouvelle Ace Sporting Solo. Il décède sur le coup.

Par la suite, en 1923, Arthur O. Lemon ingénieur pour la Excelsior Motor Manufacturing & Supply Company dépose sa démission et reprend la Ace Motor Corporation.

Cette année-là, Ace bat un record de vitesse avec Red Wolverton au guidon d’une XP4 : 208 km/h !!!

A partir de ce moment-là, Ace promettait un trophée et une belle récompense financière à quiconque battrait ce record.

A titre de comparaison le record de Brough Supérior avec Vack en 1924 n’atteignit que 191,6 km/h. Le record de Ace n’a pas été validé, car les records de vitesse étaient réservés aux motos de moins de 1000 cmc.

Ace Motor Corporation cessa ses activités en 1924.

La marque changea quelques fois de mains jusqu’à tomber dans celles de la Michigan Motors Corporation qui relança durant une courte période (1925-1926) la production de motocyclette.

Ace sera rachetée, une dernière fois en 1927, par Indian Motorcycle Company qui a continué à produire des Ace pendant un an, sous le nom de Indian Ace.

Dès lors que des modifications furent apportées à ces motocyclettes, le nom de Ace disparu au profit d’Indian Four.

Le reportage sur le Musée Baster à découvrir ci dessous:

HENDERSON 6 cylindres, la plus mystérieuse des Henderson

Quand vous demandez à Guy Baster quel genre de motos aime t-il, il répond tout simplement « Celles qui ont de la puissance ». Pas étonnant pour un motard ayant roulé sur des Munch Mammut.

Parmi sa collection, au Musée Baster, se trouve une Henderson de 1930. Son moteur est un 6 cylindres en ligne à soupapes latérales de 1951 cc (presque 2 litres).

Il s’agit là d’une Henderson Deluxe à réservoir « entretube » sur laquelle on a greffé la moitié d’un autre moteur d’Henderson Deluxe.

Si vous avez l’œil bien avisé, on remarque un petit écart entre les quatre premiers cylindres de gauche et les deux derniers de droites. On remarque également une trace de soudure sur le carter bas moteur au niveau de la jonction entre les deux blocs de cylindres. Il est inutile de préciser que le cadre a été rallongé par rapport au modèle d’origine.

Il s’agit d’une moto qui relève bien des mystères car à travers le monde quelques Henderson à moteurs 6 cylindres existent dont certaines auraient été équipées de cette motorisation dès les années 20/30.

Malheureusement, aucun document officiel n’a pour l’instant été trouvé. On suppose qu’il y aurait eu un ou plusieurs artisans dans les années 20/30 à l’origine de ces transformations.

Toutefois, cette information est à prendre avec des pincettes car quelques recherches sur internet nous montre que ce genre de transformations aurait pu être réalisées plus récemment avec un tutoriel photo accessible par ce lien.

http://hendersonkj.com/carl-vandre/inline6/index1.html

Le logo Henderson se positionne au dessus d’un X et d’un autre marquage:

« Excelsior Moto MFG and supply Co Chicago, USA.

La première guerre mondiale ayant causé des troubles financiers au sein de nombreuses entreprises américaines, Henderson fusionne en 1917 avec la Excelsior Motor Manufacturing & Supply Company. Le X reste le logo d’Excelsior.

Les usines Henderson de Détroit rejoignent celles d’Excelsior à Chicago.

Attention, ici on parle de la marque américaine Excelsior Motor Manufacturing & Supply Company qui, en aucun cas, n’est affiliée à la marque britannique Excelsior Motor Company dont les usines se trouvent à Coventry.

HARLEY-DAVIDSON Electra Glide 1974

Si vous passez par Domazan, au Château de Bosc, Claude Reynaud y expose son américaine Harley-Davidson FLH de 1974.

Elle est surnommée Electra-Glide.

Electra, car il s’agit du premier modèle chez Harley-Davison a recevoir un démarreur électrique. Il faut bien ça pour démarrer un coupleux bi-cylindre de 1200 cc !

Ici, le moteur est surnommé « Shovelhead » qui se traduit par « Tête de pelle » en raison de la forme des caches culbuteurs qui rappelle… une pelle.

Ce moteur remplace le moteur « Panhead » (Tête de Poêle) dont les caches-culbuteurs ressemblaient à des…poêle.

Le Château de Bosc, à découvrir par ici 👇

HENDERSON K Spéciale 1930

Que pensez-vous de cette Henderson K Spéciale de 1930 ?

Entre nous, je la trouve plutôt spéciale avec son moteur 4 cylindres en ligne de 750 cc à refroidissement liquide 😜

Il s’agit là d’un moteur qui équipait habituellement les automobiles Austin Seven.

Son propriétaire, Claude Reynaud a pu commenter:

« Ici, on construit autour d’un moteur, une moto ! »

Admirez la robustesse de la machine qui ne fait pas main basse sur les équipements puisque l’on retrouve deux radiateurs, un ventilateur, un démarreur électrique, une marche arrière, une jauge de température d’eau, un manomètre de pression d’huile, un compteur de vitesse et un ampèremètre

On retrouve également un contacteur à clé signé Ford.

Assez commun…sur une moto moderne 😁


Découvrez en plus sur le Château de Bosc
👇

Découverte du Château de Bosc, Domazan (30)