Rassemblement mensuel des Belles Automobiles de Cambrai

Tous les derniers dimanches du mois dans le Nord, c’est l’occasion de se retrouver pour un moment de convivialité mécanique au Port Cantimpré de Cambrai.

Le rassemblement mensuel des Belles Automobiles de Cambrai, un évènement organisé par l’Association Cambrésienne de la Belle Automobile.

30 janvier, au petit matin il fait 2°C. Je laisse la moto chez moi d’autant que la veille, son bras oscillant était démonté. Il est plus prudent de faire un tour de pâté de maison avant de partir faire de la route, histoire de contrôler les bons serrages de la machine…oui, je cherche des excuses à ma fainéantise. Je me résigne à m’y rendre au chaud, dans mon auto.

Arrivé là-bas, seule une ancienne moto trônait fièrement à l’entrée du rassemblement. Et pas n’importe laquelle, la plus fiable au monde des motocyclettes: la Motobécane Z2C. Un si beau moteur, a quelque chose près, le même que celui de ma Z56C. Le regard rêveur, je me remémore mes petites escapades…ah nostalgie quand tu nous tiens !

Longtemps privé d’évènements à cause du Covid-19, je pense avoir quelque peu perdu mes réflexes « d’apprenti-reporter » et me rend compte après coup que pas mal de choses sont passées à la trappe.

Qu’y avait-il à voir ?

Un beau cadre: Cambrai et le bord de Cantimpré bordant la jonction entre en le canal de Saint-Quentin et le Canal de l’Escaut

Ce jour, de très beaux combis Volkswagen étaient au rendez-vous. Certains bien aménagés pour sillonner les routes du monde en toute tranquillité. Malheureusement, je n’ai pas pris en photo le plus intéressant, un magnifique Type 1 avec son pare-brise avant, séparé en deux.

Cette journée nous a aussi gâtés en très beaux coupés anglais. Les MG étaient venues en nombre ce jour dont une très belle MG B GT V8 produite entre 1973 et 1976. C’est une auto dont la réputation a souffert de la crise pétrolière de 1974. Son V8 de 3,5L, signé Rover, développe près de 137 chevaux…de quoi frôler les 200 km/h

Au rendez-vous, il y avait quelques kit-cars sur base de Citroën 2cv dont celle-ci, une Burton: le luxe mais sur une 2cv. Mais qu’elle est la vraie définition du luxe…celle de ne pas s’embêter avec une porte ?! En effet, ses belles lignes cachent quelques petits désagréments, il faut être bon gymnaste.

Saviez-vous que Burton est une entreprise qui existe encore aujourd’hui et que leur site internet propose un super outil pour personnaliser sa deux-deuch: www.burtoncar.com/build

Pour le reste des images les voici, vous noterez la présence d’une 309 GTI qui, elle aussi, ravive en moi un brin de nostalgie, celle de mon père qui me comptait ses aventures en 309 GTI à l’Ile de la Réunion.

Vous noterez également la présence de deux Matras dont une Matra Murena avec ses phares escamotables et surtout ses trois places avant. C’est un véhicule bien plus plaisant à regarder qu’une Fiat Multipla.

Pour conclure, je ne m’attendais vraiment pas à découvrir un évènement de cette ampleur. Je pensais qu’il s’agissait d’un tout petit rasso avec une dizaine de véhicules, mais pas du tout. Je pense déjà à revenir mieux préparé et surtout avec mon IZH et pourquoi pas son side.

Ancienne ou moderne ?

Et avant de se quitter, selon vous cette auto… une ancienne ou une moderne ? La réponse à découvrir la semaine prochaine 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.