The 2022 Distinguished Gentleman’s Ride – Lille (Seclin)

Voici un évènement qui m’a tenu à cœur d’y participer, la Distinguished Gentleman’s Ride. En français ça donne le « Tour des Gentlemans Distingués ».

Qu’est ce que c’est ?

C’est un évènement caritatif ayant lieu un peu partout dans le monde et qui collecte des fonds pour la recherche sur le cancer de la prostate et la prévention du suicide chez les hommes, en partenariat avec l’association Movember. Quoi de mieux pour moi que de rendre hommage à mon père décédé du dit-cancer en y participant avec mon side-car. Hélas, véhicule acquis trop tard, je parlais souvent à mon père lui disant que je souhaitai acquérir un Ural pour l’emmener en balade.

Comment ça se déroule ?

L’évènement consiste en une parade à moto avec pour instruction celle de s’habiller de manière distinguée 😉 Cette parade permet de donner du corps à l’évènement et ainsi appeler aux dons. Les dons se font de plusieurs manières, soit directement sur le site internet de l’évènement, soit sur place.

Et pour l’édition 2022 à Lille ?

J’ai donc participé à la Distinguished Gentleman’s Ride3 de Lille… enfin, on dit Lille, mais elle s’est déroulée juste à côté, à Seclin. Il y a là-bas un énorme regroupement de constructeur et équipementier moto. Plus précisément, le rendez-vous se faisait chez le concessionnaire Triumph Lille, car l’enseigne Triumph est un partenaire de l’évènement et à l’échelle locale, c’est le gérant Guillaume Chaval, qui est à initiative de l’édition Lilloise.

J’ai donc enfourché mon side-car IZH en ayant eu l’honneur de transporter une apprentie singe-photographe, Bérénice. Elle a su prendre de belles photos et équilibrer à la perfection le side en se penchant dans les virages.

Suivre des motos modernes, surtout dans les ronds-points, relevé plus d’un évènement sportif que d’une ballade. Le seul mot d’ordre pour ne pas trop se faire distancer était de ne pas ralentir dans les virages. Au final, tout s’est bien déroulé et ma passagère a bien su capter l’évènement en route.

La parade a été courte, environ une vingtaine de kilomètres. Au départ de Seclin, nous avons rallié Mons en Pévèle qui est le point culminant du coin. Heureusement que les derniers mètres ont été banalisés pour les besoins des photographes, car mon side-car aurait peiné à dépasser les 15 km/h.

Après une pause et une photo de groupe dans la joie et la bonne humeur, il était temps de rejoindre Seclin où les festivités continuaient. Au programme, un concert, des food-trucks, quelques artisans, des Triumph, mais surtout des rencontres.

Je m’amuse beaucoup de l’étonnement des gens à voir une jeune personne maniant un vieux side-car peu esthétique et aussi rapide qu’une mule.

Je vous laisse découvrir, ci-dessous, toutes les photos prises par ma passagère et moi 😉

Bref, je vous donne rendez-vous pour l’édition 2023 et si le coeur vous dit de soutenir la cause, c’est par ici 👇

The 2022 Distinguished Gentleman’s Ride

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *