BONNE ANNÉE 2022

Je souhaite le meilleur à tout le monde 😉

Quant à moi, je compte reprendre www.lexplorateuramoto.com et vous fournir pas mal de reportages écrits puisque le temps me manque pour la réalisation de vidéos.

Je compte cette année me rendre à la Traversée Hivernale de Paris (Janvier) avec mon IZH 56, la Balade des Vieux Clous en Mai et peut-être faire une petite partie du Trans Euro Trail.
Je prévois surtout de rallier la Finlande en Juillet/Août 😋

Restez connectés, bien d’autres infos suivront 😉

LES CULS TANNÉS DU FORT DE SECLIN – 2021

Dimanche 19 septembre se voyait être le deuxième jour des journées du patrimoine 2021, l’occasion pour moi me rendre aux Culs Tannés du Fort de Seclin.

Hélas sans mon IZH puisque j’ai envoyé mes tubes de fourche à rectifier. Je ne ferais pas sensation avec ma moto devant les copains.

Les Culs Tannés du Fort de Seclin est un évènement co-organisé par La Confrérie des Vieux Clous et les propriétaires du Fort de Seclin, eux-même passionnés de véhicules anciens puisqu’ils restaurent, en plus de leur fort, un char Renault FT-17.

Qu’est ce que sont aux justes les Culs Tannés du Fort de Seclin ?

C’est une manifestation de véhicules anciens ayant pour fil conducteur les motocyclettes d’avant 1945 et cette journée nous auras gâtée avec une bagatelle de motos d’avant 1914 !!!

Et en plus, elles roulent !!! Admirez ci dessous, Gilles, vice-président de la confrérie des vieux clous, sur sa Triumph Model H.

Sur des machines plus récentes, d’entre-deux-guerres, nous avions aussi été gâtés.

La manifestation présentait aussi une Terrot HSS. Celle, ci-dessous, se trouve dans un état de conservation plus que surprenant. Je vous laisse l’admirer sur les photos. On peut encore apercevoir par endroit les liserés d’origines. Attention, il ne s’agissait pas d’une moto d’exposition puisque son propriétaire la faite fonctionner, et il est parti rouler avec !!!

Dans les pépites de le journée, nous noterons une superbe Alcyon qui prônait fièrement devant l’entrée du fort. C’est une 250 SuperSport de 1929 « Type Champion de France 1928 » qui comme son nom le laisse penser, a gagné le championnat de France 250cc de 1928.

Et dans la catégorie « Gros gabarit d’entre deux guerres », il y avait une très belle Motocyclette René-Gillet 750 accompagnée de son panier Vannod.

Les apparences peuvent être trompeuses !

Certes la motocyclette est dans un état d’origine mais pas le side. Il a été retrouvé par son propriétaire sans siège, entièrement poncé et prêt à repeindre.

La peinture, la sellerie et leur usure pour coller à l’état de la moto est l’œuvre d’un jeune druide de la moto ancienne: Cédric Guerlus.

Bref, je vous entends déjà vociférer contre moi puisque l’article est terminé. Etant obnubilé par toutes ces machines, je n’ai pas pris le temps de photographier les après-guerres.

Les journées du patrimoine 2021

Hier se déroulaient les journées du patrimoine 2021, l’occasion pour moi d’aller au Fort de Seclin, me rendre aux « Culs Tannés« , une manifestation de véhicules anciens ayant pour principal fil conducteur, les motos d’avant 1945.

Il s’agissait-là d’une manifestation organisée par La Confrérie des Vieux Clous et les propriétaires du Fort. Je vous laisse profiter de quelques photos puisqu’un article plus complet paraîtra en fin de semaine 😉

LES BELLES MECANIQUES DE BOLLEZEELE – 2021

Dimanche matin, 29 août, je me lève un peu flagada dû aux 1000 kilomètres parcourus la veille en voiture pour regagner mon logement étudiant.

Aujourd’hui, ce sont les Belles Mécaniques de Bollezeele qui se déroule en face du café/musée moto, Au tour du monde.

Publiée par Loulou Valepema sur Dimanche 29 août 2021

« Qu’est-ce que sont les Belles Mécaniques de Bollezeele me diriez-vous ? »

Je vous laisse trouver réponse dans le reportage vidéo de l’an passé.

En revanche, ce reportage n’est plus représentatif des éditions à venir puisque depuis cette année, l’évènement a été décalé afin de profiter du soleil de l’été.

Enfin soleil ?!!! Plutôt des chaleureux nuages gris du Nord !!!

Et ce fut un succès, le monde était au rendez-vous dès 10h30 et que de belles machines étaient présentes ce jour-là.

Le temps de dire bonjour à tous les copains, de conter mes aventures passées en Espagne et de présenter à un peu tout le monde la nouvelle venue: l’IZH 56, je me rends vite fait compte qu’il est 14h30 et que je n’ai toujours pas sortie mon appareil photo.

J’avais oublié que l’on ne vivait pas aux mêmes heures entre le nord le sud, ici on est plutôt du matin !!!

Du monde observe mon ORNI (Objet Roulant Non Identifié) alors je m’esquive un peu pour prendre des photos. A l’avenir, je pense créer une pancarte magnétique, que je fixerai sur le réservoir, dans le but d’expliquer un peu ce qu’est l’IZH 56.

A 15h00 était organisé une balade d’une quarantaine de kilomètres en direction du Mémorial des Vétérans de la Plaine aux Bois à Esquelbecq.

Bien sûr je m’y suis greffé avec mon IZH sur laquelle je n’avais encore jamais roulé et bien mes premières réactions ont été:

« Roh là là, quel brun ! »

… du fait de la fourche qui ne faisait pas son travail de suspension; J’avais plus la sensation de faire du cheval qu’autre chose. Mais bon, à part ça je n’ai pas eu de panne, c’est déjà un bon point.

De retour à Bollezeele, la masse de monde s’est désépaissie, il est temps de charger la moto sur la remorque et de repartir.

Publiée par Loulou Valepema sur Dimanche 29 août 2021
error: Content is protected !!